Retour au Blog

Ce qu'il faut savoir sur le Crowdfunding

crowdfunding financement participatif comment faire

Comme promis la semaine dernière dans mon article sur les alternatives à Google, j'écris aujourd'hui sur le Crowdfunding. Si tu montes un projet en ce moment ou si tu t’intéresses de près à ce sujet, tu as déjà sûrement déjà entendu parler du financement participatif. Attention cependant, dans cet article, je n’évoquerai qu’un seul type de crowdfunding : le don avec contrepartie. Donc, si tu es un·e jeune entrepreneur·e et que tu as un ou plusieurs projets que tu voudrais faire financer, reste donc par ici, je t’explique le crowdfunding et les secrets d’une campagne réussie.



Le Crowdfunding, c’est quoi ?



Le principe du financement participatif est simple : demander à des personnes, connues et inconnues, de donner de l’argent pour soutenir ton projet. Pour cela, l’idéal est de passer par une plateforme spécialisée, les plus connues étant Ulule et KissKissBankBank. Les contributeurs peuvent ensuite vous donner le montant de leur choix, en échange ou non d’une contrepartie. SI tu atteins ton objectif, bingo ! L’argent est à toi, pas besoin de le rembourser. En revanche, la plateforme prendra une commission sur le montant obtenu, environ 8%. Si, malgré tes efforts, ta campagne n’est pas concluante, tous les contributeurs récupèreront leur argent.



Les étapes clés d’un bon crowdfunding



Autant être directe, réussir une campagne de crowdfunding est, de nos jours, très difficile. D’une part, parce que le pouvoir d’achat des gens baisse et, d’autre part, parce que le crowdfunding est devenu ( et c’est bien dommage ) commun, presque systématique quand on cherche à monter un projet. Si tu veux que les gens croient en ton projet au point de te donner de l’argent, il va falloir mettre la gomme !



Prépare ton financement participatif à fond


Inutile de te lancer dans une campagne de crowdfunding les yeux fermés, en serrant les fesses pour que ça marche. Si tu veux monter ton projet, tu dois donner envie aux gens d’y croire. Ce sera peut-être plus dur que convaincre ton banquier. Surement même. Mais aussi plus enrichissant, puisque le crowdfunding te permet de créer une vraie communauté, et de ressortir de ton expérience avec de potentiels clients.

3 mois. C’est le temps minimum nécessaire pour bien préparer ta campagne. Alors oui, tu peux te dire que trois mois, c’est long. Mais c’est aussi, à minima, le temps dont tu as besoin pour réfléchir à ta stratégie de communication autour de ton crowdfunding, et à articuler les différents pans de ton projet.



Réfléchis à des contreparties du tonnerre !


Ne nous mentons pas plus longtemps. Si tu veux que les gens donnent de l’argent pour ton projet, tu vas devoir leur donner quelque chose en retour. Dans le monde du crowdfunding, cela s’appelle une contrepartie. Et une contrepartie peut prendre toutes les formes que tu souhaites, alors sois inventif ! N’oublie pas non plus de remercier chaque personne qui participe à ton projet, cela les valorisera et leur donnera de l’importance. Car, après tout, si tu réalises ton projet, c’est avant tout grâce à toi, mais aussi un peu grâce à ceux qui y auront cru et qui auront donné, même un tout petit peu.



Communique autour de ton projet


Si tu lances une campagne de financement participatif sans communiquer autour, alors il y a très peu de chance pour que cette dernière aboutisse. Parles-en autour de toi : tes proches seront les premières personnes à participer à ton projet. Mais toucher des inconnus, voilà une tâche ardue ! Pour cela, utilise les réseaux sociaux ! Instagram, Facebook, ou tout autre moyen que tu juges utile. Si tu as une bonne stratégie de communication, tu créeras un engouement autour de ton projet, et la campagne devrait alors s’alimenter comme prévu.

Pense aussi à communiquer à chaque fois que tu franchis une étape. Tu atteins la barre des 50% de financement ? Super ! Envoie donc un mail à tous les participants pour les remercier, et encourage-les à communiquer encore plus sur ton projet !



Travaille bien la description de ton projet


La page de description de projet est super importante. Elle doit donner envie au contributeur de sortir sa carte bancaire. Pour cela, utilise tous les moyens mis à ta disposition ! La vidéo marche très bien, et permet au contributeur de mettre un visage sur le porteur de projet, car sur internet, rien ne marche aussi bien que l’authenticité. Tu peux aussi créer des visuels sympas, qui te permettront de te démarquer de ce que font les autres.



Tu l’auras compris, le crowdfunding demande donc beaucoup de plus de préparation qu’il n’y paraît. Il va falloir se démarquer si tu veux remplir ton objectif, et pour cela, la communication sera ta meilleure alliée. N’hésite pas à aller t’inspirer sur les projets qui ont été financé, c’est souvent une bonne idée pour savoir ce qui marche et… ce qui ne marche pas !


Retour sur le Blog